1er navire de l'année au port

La Canne à pommeau d'or devra attendre

Première publication 1 janvier 2013 à 14h57
La Canne à pommeau d'or devra attendre
Crédit photo : archives, Agence QMI
Agence QMI

Aucun navire ne devait arriver au port de Montréal mardi, ce qui veut dire qu'il faudra attendre avant de remettre une canne à pommeau d'or au premier bateau qui accoste au port pour la nouvelle année.

«Avec le mauvais temps qui a eu lieu à Terre-Neuve, cela a retardé la progression des navires», a dit Michèle Beaubien, directrice des communications pour le Port de Montréal.

Mme Beaubien a précisé qu'il est exceptionnel qu'aucun navire n'accoste le 1er janvier, une situation qui s'était tout de même produite l'an dernier.

Deux navires se font «la course» pour arriver en premier à Montréal. Ils sont attendus en fin de journée mercredi.

La tradition de la Canne à pommeau d'or remonte à 1840. Elle récompensait, à l'époque, le premier bateau qui parvenait à se frayer un chemin jusqu'à Montréal, à travers les eaux gelées du Saint-Laurent. Le chenal n'était en général navigable qu'à partir du mois d'avril.

Depuis sa création en 1962, la Garde côtière canadienne a pour mandat de briser la glace des eaux du Saint-Laurent pendant l'hiver. Cela fait 50 ans cette année qu'elle ouvre la voie à la navigation pendant la saison froide.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.