Publicités-choc à Blainville

Une campagne pour prévenir les accidents fait réagir

Première publication 3 janvier 2013 à 17h18
TVA Nouvelles

Blainville prend le taureau par les cornes pour éviter que ses conducteurs ne soient impliqués dans des accidents de voiture. La municipalité a lancé il y a quelques mois sa propre campagne de publicité, qui n'est pas chapeautée par la Société de l'assurance automobile du Québec.

Avec des messages-chocs comme «T'as voulu texter au volant? Voici ton nouveau forfait illimité», sous une photo d'urne mortuaire, ou encore «T'as voulu rouler vite? Voici ton nouveau bolide», accompagnant une image de chaise roulante, il semble que cette campagne indépendante porte déjà ses fruits.

En 2012, les policiers de Blainville ne comptent aucun accident mortel sur leur territoire, même si cette ville de la couronne nord de Montréal connaît une véritable expansion. Le nombre de collisions a même diminué de 20%, en partie à cause de la sensibilisation.

«C'est vraiment cru, ça fesse», admet une jeune femme rencontrée par TVA Nouvelles. «Ça fonctionne très bien», ajoute un jeune homme.

Cette initiative indépendante serait une première au Québec et la municipalité souhaite en faire un modèle. «C'est sûr que les gens les voient, les publicités, explique le lieutenant Dave Goldsbrough, de la police de Blainville. Elles sont affichées un petit peu partout dans la ville. Il y a des conférences qui sont faites, des présentations dans les écoles.»

La boîte Tapage Communication a obtenu 50 000$ des élus pour trouver une façon de sensibiliser les consommateurs de tous les âges. «On s'est dit on ne va pas utiliser d'images-choc, c'est le concept en fait qui est choc», explique l'un des concepteurs.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.