Mauvaise communication dans le cerveau

Possible cause de la toxicomanie

Première publication 29 janvier 2013 à 11h49
Possible cause de la toxicomanie
Crédit photo : archives TVA Nouvelles
Agence QMI

La toxicomanie résulterait d'une communication anormale entre des zones des lobes frontaux du cerveau associées au processus de décision, selon une étude menée par des chercheurs de l'Institut et hôpital neurologiques de Montréal, le Neuro.

La recherche cherchait à déterminer quelles sont les zones du cerveau qui régulent les états de manque des toxicomanes et qui aiguisent leur dépendance à la vue d'un stimulus, un fumeur voyant quelqu'un en train d'allumer une cigarette par exemple.

Dix fumeurs ont été étudiés grâce à l'imagerie par résonance magnétique et à la stimulation magnétique transcrânienne.

Les scientifiques ont constaté que l'état de manque est codé dans le cortex orbitofrontal médian, alors que la maîtrise semble codée dans une autre partie du cerveau, le cortex préfrontal dorsolatéral, zone associée à la planification d'actions pour atteindre un objectif.

Les chercheurs ont découvert que la stimulation magnétique transcrânienne pouvait inactiver temporairement le cortex préfrontal dorsolatéral et neutraliser l'envie de fumer.

Ils ont aussi remarqué que la dysfonction des lobes frontaux qui peut résulter, par exemple, de stress psychologique, pourrait diminuer la maîtrise de soi et entraîner une consommation excessive de drogues.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.