Amendes abusives?

Itinérant et 110 000 $ de contraventions

Première publication 12 février 2014 à 18h52
TVA Nouvelles

Plusieurs itinérants, prestataires de l'aide sociale, croulent sous des contraventions délivrées par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qu'ils n'arriveront jamais à payer.

Pour Claude, 45 ans, les constats d'infraction se multiplient depuis plusieurs années.

«J'en ai pour environ 15 000 dollars de contraventions dans des parcs à boire de la bière», explique-t-il.

(TVA Nouvelles)

Mais d'autres itinérants cumulent des dettes bien importantes, proche parfois de 110 000 dollars d'amendes reçues en moins de trois ans.

Selon l'intervenante sociale du Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal, Isabelle Raffestin, ces constats d'infraction sont abusifs de la part du SPVM, en plus d'engorger la Cour municipale.

Le bureau de la travailleuse sociale déborde de contraventions non payées pour une somme totale qui pourraient avoisiner plus d'un million de dollars.

Du côté du SPVM, on explique qu'on ne veut plus «d'histoires comme ça».

La police compte mettre sur pied un système qui permettrait la prise en charge par une équipe spécialisée des itinérants comptabilisant plus de cinq tickets.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.