Nouvel an à Québec

Grande Allée prête à accueillir des milliers de personnes

Première publication 30 décembre 2012 à 21h30
Grande Allée prête à accueillir des milliers de personnes
Crédit photo : Agence QMI
Par Danny Gauthier | Agence QMI

Les commerçants et hôteliers de la Grande Allée se disent prêts à affronter le raz-de-marée humain qui risque de déferler lundi soir à l'occasion des festivités du Nouvel An.

Les deux scènes principales sont montées, la grande roue est déjà illuminée: la Grande Allée semble fin prête à accueillir des milliers de festifs à l'occasion des célébrations de la nouvelle année.

L'hôtel Château Laurier, situé au centre des activités, était déjà bien actif dimanche en journée. «Les gens viennent pour l'occasion, parce qu'on est quand même au cœur des festivités, donc l'hôtel contient beaucoup de touristes, a dit Antoinette Boesch, directrice adjointe de la réception. On a des Français, aussi beaucoup de gens de Montréal.»

L'établissement compte «une légère progression comparée à l'année dernière». L'hôtel, situé à côté d'une des scènes principales et devant les feux d'artifice, semble l'endroit idéal pour célébrer le Nouvel An.

Un couple du Maine, aux États-Unis, a préféré venir dans la capitale plutôt qu'à Times Square à New York. «Nous voulons voir Boy George et nous avions envie d'une belle fête sous la neige, dans un autre pays, et juste à voir la grande roue et les scènes, nous sommes fébriles pour demain», a affirmé Hope Noyes, venue spécialement pour l'occasion.

L'ancien chanteur de la formation Culture Club se produira sur la Grande Allée gratuitement pour ensuite se déplacer du côté du Maurice Night Club.

Le propriétaire de l'endroit a expliqué que des 800 billets mis en vente, quelque 200 sont toujours disponibles. «L'engouement de la rue est fort en ce moment, tout le monde parle des festivités», a fait savoir Denis Pelletier. Celui-ci a affirmé qu'il était facile de travailler avec Boy George. «Il nous a demandé un micro, je crois qu'il veut chanter, il va venir faire des tests de son, il est bien crinqué», a-t-il soutenu.

«Il y a beaucoup de gens qui ne sont jamais venus et qui ont décidé cette année, au lieu de faire le party à la maison, de venir dans la rue», a avancé Denis Pelletier. Selon lui, les policiers de Québec seront très sévères quant à la consommation d'alcool dans la rue.

«Une bonne partie des terrasses de la Grande Allée sera ouverte, alors la consommation d'alcool pourra se faire là.»

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.