Travaux routiers à la chute Montmorency

Une grue de 1500 tonnes pour remplacer un pont

Première publication 23 avril 2013 à 19h12
TVA Nouvelles

On dit que c'est la plus grosse grue mobile hydraulique au monde.

Le ministère des Transports a loué une grue d'une capacité de 1500 tonnes pour remplacer le pont de la route 138, au pied de la chute Montmorency.

grue(TVA Nouvelles)

Un véritable monstre, sur lequel on pourrait monter une flèche de 190 m. Cette fois-ci, on a installé une flèche de 30 m coiffée d'une extension repliable de 37 m.

Normalement, on n'utilise pas de grues d'une capacité de plus de 300 tonnes sur les chantiers routiers.

Mais, cette fois-ci, la commande était de taille: il fallait pouvoir soulever des poutres de béton de 90 tonnes, longues de 48 m, au-dessus de la rivière Montmorency.

pont(TVA Nouvelles)

«On veut travailler rapidement. On veut faire un travail qui est précis. On est au-dessus de la rivière Montmorency, il y a du courant, c'est large, il y a le jeu des marées. Alors, on doit adapter nos techniques pour réaliser le travail», explique Guillaume Paradis, porte-parole du ministère.

Évidemment, à cette échelle, il faut prendre des précautions. Par exemple, on ne travaille pas à des vents dépassant les 25 km/h.

grue(TVA Nouvelles)

Présentement, la grue se trouve du côté est de la rivière Montmorency. Une fois complété son travail, ici, il faudra la démonter pour pouvoir la transporter de l'autre côté et la remonter, une opération de quatre jours.

«Je suis aussi responsable du montage de la grue. C'est sûr que c'est plus d'organisation, de planification, qu'une petite grue avec laquelle tu arrives sur une job, tu sors les pattes et la flèche et tu es prêt à travailler», explique Richard Lavoie, le grutier affecté à l'engin.

La réfection des trois ponts qui enjambent la rivière Montmorency doit être complétée à l'automne prochain. Un chantier de 16 M$.

 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.