Retour de vacances du maire Labeaume

Priorités: les fonds de retraite et l'Hôtel-Dieu de Québec

Première publication 19 août 2013 à 17h29
TVA Nouvelles

De retour ce vacances, aujourd'hui, le maire Régis Labeaume s'est dit principalement préoccupé par deux sujets: l'avenir des fonds de retraite et celui de l'Hôtel-Dieu de Québec.

Au sujet du rapport d'Amours sur l'avenir des régimes de retraite, le maire Labeaume dit qu'il s'agit d'un «travail colossal».

Mais, sur la foi de diverses déclarations et mémoires déposés en commission parlementaire, il craint aussi que certaines personnes cherchent à le faire mettre sur les tablettes. Or, même si ses recommandations sont perfectibles,  il faut les mettre en oeuvre, dit le maire de Québec, quitte à apporter des correctifs.

«Ce n'est pas une raison pour lancer le bébé avec l'eau du bain. Nous-mêmes, on disait qu'on n'était pas d'accord avec cinq ans de négociations, ou trois ans, mais, une fois qu'on a eu dit ça, on a dit que c'état génial. Du travail comme il n'y en a jamais fait eu de fait au Québec. (...) Et c'est certain que, si on sent un mouvement pour mettre le rapport d'Amours sur les tablettes, on va combattre ça.» 

La Ville de Québec est elle-même aux prises avec des régimes de retraite dont les déficits actuariels totalisent des centaines de millions de dollars et le maire Labeaume doit justement comparaître vendredi à la commission parlementaire qui se penche sur les recommandations du rapport D'Amours.

Hôtel-Dieu de Québec

Hôtel-Dieu de Québec

L'autre sujet de préoccupation du maire de Québec, ces  jours-ci, c'est l'avenir de l'Hôtel-Dieu de Québec.

Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, doit trancher sous peu entre, d'une part, un projet d'agrandissement de l'établissement et, d'autre part, un projet de déménagement vers un immeuble neuf, construit tout juste à côté de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus. Or, entretemps, est arrivée la proposition d'un hôpital général dans Sainte-Foy.

Devant cela, le maire Labeaume craint que, comme dans le cas du CHUM, à Montréal, le projet de l'Hôtel-Dieu s'enfonce dans un long débat sur le choix du site et il demande au ministre Hébert de trancher rapidement.

«J'aimerais ça d'ici à la fin-septembre. Il faut démarrer. On perd du temps et le gouvernement est serré dans ses budgets. (...) Alors, c'est un ou l'autre et arrêtons de chercher d'autres sites, sinon, on va vivre exactement ce qu'ils ont vécu à Montréal.»

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.