Alimentation

Le sirop d'érable, un sucre santé?

Première publication 7 octobre 2013 à 13h42
Mise à jour : 7 octobre 2013 à 18h49
TVA Nouvelles

Plus besoin de se sentir coupable de manger sucré, à la condition d'utiliser du sirop d'érable.

En tout cas, c'est ce que laissent voir des chercheurs de l'Université Laval qui ont comparé les indices glycémiques de divers produits sucrants, comme le miel, la mélasse ou le sirop de maïs.

Le constat de l'équipe de l'Institut sur la nutrition, c'est que le sirop d'érable est riche en polyphénols, qui ont la propriété de réduire le diabète de type 2, l'obésité et les maladies cardiovasculaires.

Autre avantage, le sirop d'érable contient du sucrose qui, selon les chercheurs, est un sucre qui est absorbé plus rapidement et demeure moins longtemps dans le sang.

sirop d'érable(TVA Nouvelles)

Bonne nouvelle

De nombreuses vertus qui ont de quoi ravir les gens de la Fédération des acériculteurs du Québec, explique Geneviève Béland, directrice de la formation et de la recherche à la Fédération des acériculteurs du Québec.

«Les bonnes nouvelles pour les produits de l'érable il y en a eu quelques-unes dans le passé, il y en a encore et on espère qu'il va y en avoir d'autres à venir et dans d'autres applications comme le sport. Toutes ces bonnes nouvelles-là viennent accroître la demande pour les produits de l'érable et de façon durable, parce que ce sont des résultats crédibles que les consommateurs peuvent s'approprier.»

Du travail à faire

Des résultats crédibles, mais quand même embryonnaires puisque, jusqu'à maintenant, on ne parle que de tests sur des cellules en culture et sur des animaux en santé. Il reste donc quatre ou cinq bonnes années de recherche à effectuer pour valider tout ça, explique le Dr André Marette, chercheur à l'Université Laval.

«Maintenant, ce qu'il faut faire, c'est de tester l'effet du sirop d'érable à long terme dans des modèles animaux de diabète et voir si on peut constater ces effets bénéfiques du sirop d'érable, qui contient tellement d'autres molécules que le sucrose et, ensuite, faire des études cliniques chez des gens qui souffrent d'obésité on de diabète de type 2 pour valider chez l'humain que mle sirop d'érable a ces effets préventifs.»

L'objectif derrière tout ça n'est évidemment pas d'inciter les gens à consommer du sirop d'érable sans mesure, mais plutôt d'éventuellement pouvoir leur dire de remplacer leur sucre de canne par le sirop d'érable, parce qu'il est meilleur pour la santé.

On espère aussi prouver éventuellement que le sirop d'érable est avantageux pour les sportifs.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.