La septième dans le monde

Notre-Dame de Québec a sa porte sainte

Première publication 8 décembre 2013 à 17h54
Mise à jour : 8 décembre 2013 à 22h59
Par Nicolas Lachance | Agence QMI

À lire également: Le pape mentionne Québec dans son Angélus

La première porte sainte à voir le jour à l'extérieur de l'Europe a été dévoilée dimanche soir à la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec, ce qui pourrait permettre un développement du tourisme religieux dans la région.

C'est lors d'une célébration empreinte d'émotion que la porte sainte «d'Amérique» a fait son apparition et qu'elle s'est ouverte. «Passer par la porte sainte, c'est un signe de renouveau, un grand signe d'espérance», a affirmé dans son homélie Mgr Gérald Cyprien Lacroix, le premier à l'avoir franchi. «Il n'y a pas d'exclus pour traverser la porte», a-t-il précisé.

La basilique-cathédrale était d'ailleurs remplie de fidèles venus voir cette massive pièce sacrée. Un geste qui lance les festivités du jubilé.


(Crédit photo: Agence QMI)

Malgré un froid glacial, de nombreuses personnes se sont immobilisées sur la place de l'Hôtel-de-Ville 1 30 avant le début de la cérémonie.

«Ça représente une ouverture, quelque chose qui nous permet, si on la franchit, de nous rendre disponible à quelque chose de nouveau», a commenté Herman Giguère, père au Petit Séminaire de Québec qui faisait le pied de grue à l'extérieur.

Pour l'occasion, des dizaines de dignitaires, d'évêques du Canada et même des États-Unis, s'étaient déplacés pour voir le cadeau offert par le Vatican afin de célébrer le 350e anniversaire de la plus vieille paroisse du nouveau continent: la paroisse Notre-Dame de Québec.

«C'est la première porte à l'extérieur de l'Europe et avec le jubilé, tous ceux et celles qui vont affluer, c'est bon pour l'économie», a indiqué le ministre de la Culture, Maka Kotto, qui a assisté à la cérémonie. Un point de vue partagé par Régis Labeaume, le maire de Québec et coprésident du 350e de la paroisse Notre-Dame de Québec.


(Crédit photo: Agence QMI)

«C'est un tourisme très important et cela est sous-estimé comme impact touristique», a-t-il dit.

Présidée par l'archevêque de Québec, Mgr Gérald Cyprien Lacroix, la porte sainte a été bénie et ouverte alors que des chants catholiques solennels résonnaient au Jardin du jubilé.

«Je suis la porte des brebis», a laissé tomber Mgr Lacroix avant l'ouverture de la structure.
Une fois à l'intérieur de la basilique, il s'est adressé aux fidèles en leur rappelant l'importance du jubilé. «C'est une fête, une mission qui ouvre notre horizon avec l'humanité.»

Puis, un Te Deum, hymne soulignant un moment important de l'histoire catholique a été exécuté par Guillaume Boulay.

Dans un an, le 28 décembre 2014, la Porte Sainte sera sellée jusqu'au prochain jubilé.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.