Usine de Produits Forestiers Résolu

Les travailleurs d'Alma acceptent l'offre patronale

Première publication 19 décembre 2012 à 16h09
Mise à jour : 19 décembre 2012 à 19h36
Par Jean Houle | TVA Nouvelles

Les 386 travailleurs de l'usine de Produits Forestiers Résolu d'Alma ont accepté le plan de réduction de 112 emplois présenté il y a deux semaines par la compagnie.

Une majorité d'employés a voté en faveur, au terme de deux réunions tenues hier. Daniel Paradis, le président du syndicat des travailleurs de l'usine PFR d'Alma, a précisé, dans un communiqué, que les travailleurs avaient accepté à contrecœur de «subir ce plan».

À la sortie du vote, les travailleurs avaient la mine basse. Les plus anciens se sont dits habitués de plier devant les demandes de la compagnie qui les forcent à abaisser leurs conditions de travail.

«On a fait beaucoup de sacrifices», a dit l'un. «On ne sait rien, ils ne savent rien, mais il faut accepter et après on verra», a renchéri un autre.

Sans le dire ouvertement, le syndicat a reconnu que la fermeture de la dernière machine à papier du secteur Grand-Mère, à Shawinigan, moins de deux semaines après le rejet des offres patronales, avait eu une influence.

C'est dans l'espoir de conserver les trois machines de l'usine en fonction que les 386 syndiqués ont accepté le plan proposé, sans savoir combien de temps elles le resteront.

Ce sont 112 emplois qui sont ciblés, soit par des départs à la retraite, des mises à pied et l'abolition de certains postes. Sans compter que l'usine aura de plus en plus recours à la sous-traitance au niveau de l'entretien et dans certains secteurs connexes à la production.

L'exécutif syndical a reçu le mandat de s'assurer de minimiser l'impact des départs à la retraite et des mises à pied. Selon le président Paradis, au cours des trois prochaines années, une trentaine de travailleurs par année sont admissibles à un départ à la retraite. Le syndicat espère que les jeunes ne seront pas trop touchés.

La compagnie n'a pas réagi à l'acceptation de cette offre, mais a laissé entendre qu'elle souhaitait mettre ce plan en application le plus tôt possible.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.