Investissements de 11,5 millions $

Les clubs de motoneiges appuyés par le gouvernement

Première publication 20 décembre 2012 à 19h53
Les clubs de motoneiges appuyés par le gouvernement
Crédit photo : gracieuseté, CMDQ
Par Thomas Plourde | Agence QMI

Le ministre des Transports et des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, Sylvain Gaudreault, a annoncé jeudi la reconduction de deux programmes d'aide financière pour assurer la qualité des sentiers de motoneige, totalisant une contribution de 11,5 millions $ pour la saison 2012-2013.

Le premier programme reconduit, de 6 millions $, servira principalement à l'entretien des sentiers et à la promotion de la sécurité en motoneige. «C'est une assistance financière qui aidera les clubs de motoneigistes à installer une meilleure signalisation afin de sensibiliser les gens à la sécurité», a expliqué le ministre Gaudreault.

Le second programme, financé à hauteur de 5,4 millions $, permettra quant à lui de réaliser des travaux d'amélioration des infrastructures de sentiers et de veiller à la protection de la faune sur les sentiers de motoneige.

Le ministre Gaudreault a par la même occasion fait le point sur l'avancement du projet de mise en place de sentiers de motoneige durables et permanents, affirmant que les différents projets soumis par les Conférences régionales des élus (CRÉ) sont actuellement analysés, un processus qui devrait se terminer «tôt en 2013».

«C'est très, très important de posséder un réseau de sentiers durables. Je suis ce dossier de très près pour m'assurer de son avancement», a assuré M. Gaudreault.

S'il a promis que les analyses des projets seraient terminées au début de l'an prochain, le ministre s'est toutefois retenu de promettre que leur mise en place serait terminée à temps pour le début de la saison 2013-2014. «Une fois que le projet sera sélectionné, on va travailler très rapidement pour essayer d'obtenir les autorisations nécessaires», a-t-il simplement affirmé.

Concernant les quelques propriétés privées qui posent problème en lien avec les sentiers dans la région, les motoneigistes devront vraisemblablement prendre leur mal en patience. «On est conscients qu'il y a quelques cas marginaux qui posent problème et on encourage la prise d'ententes localement, mais mon rôle de ministre est de trouver une solution globale qui va couvrir l'ensemble du territoire québécois», a expliqué M. Gaudreault.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.