Délit de fuite à Saguenay

Comparution d'Alexandre Savard Tremblay

Première publication 27 décembre 2012 à 18h01
Comparution d'Alexandre Savard Tremblay
Crédit photo : TVA Nouvelles
Alexandre Savard Tremblay fait face à des accusations de conduite dangereuse ayant causée la mort et de délit de fuite.
Par Benoît Chevalier | Agence QMI

Le jeune homme responsable de la mort d'un quinquagénaire, survenue vendredi dernier à Chicoutimi, a comparu jeudi en fin d'avant-midi au palais de justice.

Alexandre Savard Tremblay, 20 ans, fait notamment face à des accusations de conduite dangereuse ayant causé la mort et de délit de fuite.

L'accusé était au volant d'une camionnette volée lorsqu'il a grillé un feu rouge avant de percuter le véhicule de Hébert Boulianne, 53 ans.

«Il est accusé de conduite dangereuse causant la mort, de délit de fuite causant la mort, d'introduction par effraction et d'entrave au travail des policiers», a indiqué la procureure de la Couronne, Me Marie-Josée Hamelin Gagnon.

Savard Tremblay est aussi accusé de possession simple de cannabis et de cocaïne, de même que de non-respect des conditions de liberté surveillée.
L'accusé, qui souffre de certains problèmes mentaux, subira une évaluation psychiatrique afin de savoir s'il était criminellement responsable le soir du 21 décembre.

«Il y a un examen de 30 jours qui a été demandé. On a aussi demandé à ce que ça se fasse en centre hospitalier. Ce sera plus facile de faire l'évaluation, le suivi, de voir le comportement de l'individu de même que de veiller à sa prise de médicaments», a dit son avocat, Me Luc Tourangeau.

Le juge a accepté la demande de la défense. Après sa comparution, Alexandre Savard Tremblay a pris la direction du centre hospitalier de Chicoutimi.

La Couronne souhaitait plutôt que l'accusé demeure derrière les barreaux. «Il y a de la sécurité à l'hôpital, ils sont prêts à recevoir des gens détenus, mais étant donné les antécédents de monsieur et la nature des accusations, soit de s'être sauvé des policiers, nous prétendions que la détention était mieux pour monsieur», mentionne Me Hamelin Gagnon.

Le rapport aura une incidence directe sur la suite du procès. L'accusé pourrait être admis dans un établissement psychiatrique s'il est déclaré non responsable. Dans le cas contraire, le procès poursuivra son cours.

Malgré son jeune âge, Savard Tremblay a déjà une importante feuille de route en matière de criminalité, autant auprès des tribunaux de la jeunesse que de ceux pour adultes.

Il a déjà été accusé de voie de fait grave et de voie de fait avec lésions.
Son évaluation psychiatrique sera déposée en cour le 25 janvier.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.