Lock-out de l'usine Rio Tinto Alcan d'Alma

Les employés commémorent le sombre événement

Première publication 30 décembre 2012 à 23h40
TVA Nouvelles

Des dizaines de travailleurs de l'usine Rio Tinto Alcan d'Alma ont tenu à célébrer un sombre anniversaire. Il y a un an jour pour jour, les 780 travailleurs syndiqués tombaient en lock-out. Un pénible conflit de travail qui a duré pas moins de six mois.

Une soirée commémorative a donc été organisée par les travailleurs à Alma, à l'endroit même où ils ont tenu des piquets de grève pendant tout le conflit. L'ambiance était plutôt à la fête.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

«Quand on a su que les gens voulaient avoir une activité, on a cru bon d'organiser quelque chose pour que les gens se réunissent à nouveau parce qu'on sait que quand on rentre à l'usine, les gens sur différents quarts de travail ne se voient plus. On trouvait important de fraterniser ensemble», explique un syndiqué.

Long conflit

Le 30 décembre 2011, 90% des travailleurs de l'usine ont rejeté la proposition finale de Rio Tinto Alcan. La convention collective arrivait à échéance le 31 décembre.

Dans la nuit du 30 décembre, les cadres ont forcé les travailleurs à quitter l'usine. Puis, à minuit trente précisément le soir du Nouvel An : le conflit a éclaté.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

Pendant 6 mois, les travailleurs ont piqueté, marché et manifesté pour faire réagir le gouvernement.

Ce n'est que le 5 mai dernier que finalement une entente a été acceptée.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.