Victime d'un arrêt cardiaque

Le jeune homme de 19 ans sort du coma

Première publication 23 avril 2013 à 21h02
Par Kate Tremblay | TVA Nouvelles

Un jeune homme de 19 ans qui a été victime d'un arrêt cardiaque la semaine dernière au cégep de Chicoutimi est sorti du coma lundi matin. Kevin Harvey peut enfin respirer par lui-même, sans soutien médical.

Ce nouveau souffle, il le doit au personnel du collège qui a su utiliser adéquatement le défibrillateur acquis en 2008 par l'établissement.

«De voir dans quel état il est aujourd'hui, c'est valorisant et c'est pour cette raison qu'on fait ce travail-là», a dit l'agent de sécurité Jean Landry.

Sans l'intervention des deux hommes, Kevin Harvey ne serait probablement plus de ce monde.
«À la fin de mon cours de badminton, on fait toujours de petits exercices pour solliciter le cardio-vasculaire, a expliqué l'enseignant en éducation physique, Pascal Morin. Kevin a perdu conscience à mi-chemin. Il s'est affaissé au sol. Je l'ai retourné sur le dos et j'ai commencé à faire un massage cardiaque.»

L'agent de sécurité, prévenu par un élève, a accouru au gymnase.

«Peu importe la situation, quand on est appelé à intervenir pour des questions de santé, on part toujours avec un fauteuil roulant et notre trousse de premiers soins dans lequel il y a un défibrillateur, a dit M. Landry. M. Morin était en train de faire le massage lorsque je suis arrivé.»

L'appareil indiquait que Kevin devait recevoir un choc.

«Cet appareil-là ne se trompe, a affirmé Jean Landry. Au bout de deux minutes, il donne un autre diagnostic et dans ce cas-ci, il recommandait encore un choc. C'est ce qu'on a fait et on a commencé à percevoir des signes vitaux.»

Pascal Morin et Jean Landry sont convaincus que sans cet appareil et la formation offerte par le collège pour savoir l'utiliser, l'histoire se serait terminée autrement.

Kevin Harvey repose toujours aux soins intensifs de l'hôpital de Chicoutimi.

Une malformation cardiaque jusqu'alors inconnue pourrait expliquer son malaise.

Même si tous les membres de son corps bougent, il est trop tôt pour dire si l'incident lui laissera des séquelles.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.