Transports Québec et Hydro-Québec n'ont pu se coordonner

Un poteau au milieu de la chaussée

Première publication 19 novembre 2012 à 19h33
Par Isabelle Dorais | TVA Sherbrooke

Les automobilistes doivent être prudents lorsqu'ils circulent sur la route 251 à Cookshire-Eaton dans le secteur Johnville. Cet été, le ministère des Transports a entrepris un important chantier de pavage de la chaussée et de reconfiguration d'une courbe qui posait problème. Les travaux sont maintenant complétés, mais depuis bientôt trois semaines, un poteau de services publics entrave la chaussée, ce qui rend la route dangereuse pour les automobilistes.


Obstacle dangereux

Le danger est bien réel dans cette zone de 50 kilomètres/heure, où aucune signalisation n'avertit de l'obstacle à venir. Lors de notre présence, plusieurs poids lourds ont emprunté la route. La majorité des camionneurs ont préféré rouler à contresens plutôt que de se risquer à franchir une route rétrécie. D'autres ont couru le risque. Un camionneur a décidé de réduire sa vitesse, mais a frôlé le panneau de signalisation fluorescent installée sur le poteau.

«Le ministère travaille ardemment auprès des instances concernées pour faire déplacer le poteau le plus rapidement possible», a souligné la porte-parole du MTQ en Estrie.

Hydro-Québec aurait été mandaté pour enlever le poteau, qui se trouve à un pied de la ligne médiane. «On a présenté l'ordre de déplacement à Bell et à Hydro, mais il y a toujours des délais. Ils sont un peu plus long qu'on pensait», a ajouté Gilles Bourque, directeur de la région de l'Estrie au MTQ.

Un poteau au milieu de la route (TVA Nouvelles)

Des travaux nécessaires

Le ministère des Transports avait dans son budget priorisé le pavage d'une portion de la route 251, entre le route 108 et le secteur Johnville. La municipalité de Cookshire-Eaton en a profité pour lui demander de reconfigurer une courbe qu'elle jugeait dangereuse. Le redessinage de la route a fait en sorte que le poteau s'est converti en obstacle. Malgré tout, les employés du ministère des Transports sont allés de l'avant.  Ils ont procédé au pavage de la chaussée et même au traçage.


Situation inadmissible

Si le ministère des Transports banalisait la présence du poteau en plein milieu de la chaussée plus tôt aujourd'hui, il se ravise. Le MTQ qualifie maintenant la situation d'inadmissible. En après-midi, des feux de circulation ont été installés pour aviser les automobilistes du danger. Des travailleurs s'affairaient également à procéder au démantèlement des installations. Le poteau disparaîtra, vraisemblablement dans les prochains jours...

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.