Estrie

Un tireur «explose» la tête d'un cheval

Première publication 17 décembre 2012 à 09h56
Par Marie-Pier Cornellier | TVA Nouvelles

Une balle de fusil en plein entre les deux yeux. Voici comment est mort un cheval dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu'il se trouvait sur le terrain de l'écurie, où il était en pension, à Ascot Corner en Estrie.

«Ça lui a explosé la tête, tout son côté gauche a explosé», a tristement raconté sa propriétaire Samantha La Nevannau.

Depuis dix ans, Cachemire était en pension à l'écurie Société d'équitation quatre saisons. Cette nuit-là, le propriétaire de l'endroit avait laissé la bête et d'autres chevaux à l'extérieur.

(Photo gracieuseté)

Selon Samantha, le tireur devait se trouver à quelques mètres de Cachemire lorsqu'il a tiré.

L'animal ne serait pas mort sur le coup. Il se serait affolé comme le témoignent les traces de sang sur les clôtures et la bâtisse.

Pour Samantha le tireur n'était pas un chasseur inexpérimenté. Elle croit plutôt que c'est volontaire. «Un chasseur, ça fait la différence entre un chevreuil et un cheval. Ça ne se ressemble pas du tout.»

(Photo gracieuseté)

Les voisins immédiats n'ont rien entendu. Ils s'inquiètent de la situation. «La balle aurait pu traverser les murs et atteindre ma conjointe», a soutenu Stéphane Moreau, qui habite juste à côté de l'écurie.

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête. Les policiers n'ont toujours pas arrêté le tireur.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.