Première accumulation de neige

On s'adapte sur les routes à Sherbrooke!

Première publication 17 décembre 2012 à 19h36
Par Marie-Pier Cornellier | TVA Sherbrooke

17 décembre : Sherbrooke a goûté à sa première accumulation de neige. En 24 heures, une dizaine de centimètres sont tombés.

«C'est la première bordée de neige, pas le choix de prendre des précautions et d'être prudents», a lancé une automobiliste.

Rues secondaires, rangs de campagne, autoroutes, des secteurs plus problématiques. Les remorqueurs n'ont pas chômé. Ici et là, toute la journée, il y a eu plusieurs sorties de route, heureusement, sans conséquences fâcheuses.

«La première neige est toujours la plus coulante. C'est le matin le plus achalandé jusqu'à maintenant», a confirmé Sylvain Allaire, employé chez Remorquage de l'Estrie.

Kevin Pothier gère une compagnie d'excavation. Sur l'autoroute 10, à la hauteur de Saint-Élie-d'Orford, un de ses camionneurs avait perdu le contrôle. Le patron est venu à la rescousse de l'employé.

«Avec la chaussée de ce matin, ça n'a pas été compliqué de perdre le contrôle. J'ai un autre camionneur qui est parti de reculons dans une côte», a-t-il raconté.

En ville, sur les artères principales, la chaussée était bien dégagée. Sherbrooke avait prévu le coup.

«Depuis 3 heures ce matin, nos «saleuses» étaient déployées et les chenillettes pour les trottoirs, depuis 4 heures», a indiqué Yves Vermette du service de l'entretien et de la voirie à Sherbrooke.

Avec la pluie verglaçante annoncée pour la nuit de lundi à mardi, le travail est loin d'être terminé.

«On a une opération avec toute la machinerie pour gratter de minuit à 7 h du matin.»

Cette première bordée de neige aura éveillé les retardataires. Chez Pneus Goulet, à Sherbrooke, ça n'a pas dérougi. Plusieurs automobilistes qui n'avaient pas respecté la date limite du 15 décembre ont fait poser leurs pneus d'hiver...

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.