Disparition de Denis Boivin

Le mystère persiste

Première publication 18 décembre 2012 à 11h15
Agence QMI

La Sûreté du Québec a ratissé le secteur où a été retrouvé le véhicule de Denis Boivin, ce Sherbrookois dont on est toujours sans nouvelle.

Quatre spécialistes en recherches de la Sûreté du Québec, dont des hommes-araignées, ont été dépêchés lundi soir à Coaticook, derrière l'usine de Waterville TG. C'est à cet endroit que le Ford Taurus noir de M. Boivin a été aperçu par des employés de l'entreprise, en fin d'après-midi.

Le véhicule était appuyé contre un arbre, la portière du conducteur ouverte.

On craint le pire pour l'homme de 36 ans qui, en sortant de sa voiture dans la noirceur au bord d'un ravin d'une vingtaine de mètres, aurait pu glisser jusqu'à la rivière Coaticook.

Un plongeur de la Sûreté du Québec s'est d'ailleurs rendu sur les lieux, mardi après-midi. «Aucun indice n'a été trouvé permettant d'en apprendre davantage», souligne l'agent Paul Tear de la Régie de police de Memphrémagog, qui demande l'aide de la population dans cette disparition.

Denis Boivin est introuvable depuis le début de la nuit de dimanche où il a quitté la fête de bureau de son employeur, situé sur la rue Merry Sud, à Magog. «Il aurait téléphoné pour obtenir les services de raccompagnement de l'Opération Nez Rouge, mais il aurait quitté les lieux avant leur arrivée», précise l'agent Tear. L'homme serait parti en mauvais termes avec des collègues qui auraient tenté de lui enlever ses clés de voiture, jugeant qu'il était en état d'ébriété.

Toute personne qui pourrait fournir de l'information pouvant contribuer aux recherches de M. Boivin peut s'adresser à la Régie de police au 819 843-3334 poste 0.


 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.