Deuxième maison «Habitat pour l'humanité» à Sherbrooke

Une nouvelle vie commence pour les Tessier-Martin

Première publication 18 décembre 2012 à 20h04
Par Josée Cloutier | TVA Sherbrooke

La deuxième maison Habitat pour l'humanité construite à Sherbrooke a été remise à ses propriétaires aujourd'hui. Sous les applaudissements de plusieurs partenaires et bénévoles, Véronique Tessier, son conjoint Patrick Martin et deux de leurs cinq enfants ont pris place sur la galerie avant de leur nouvelle demeure pour la coupure officielle du ruban.

Pour la famille, qui demeurait jusqu'ici dans un modeste logement, c'est une porte qui s'ouvre sur une toute nouvelle vie «Je suis vraiment heureux!», a déclaré Martin en mettant le pied dans sa nouvelle demeure. «Je suis très contente d'avoir enfin les clés. Nous déménagerons vendredi!», a enchaîné Véronique.

Famille Tessier-MartinVéronique Tessier, son conjoint Patrick Martin et deux de leurs cinq enfants (TVA Nouvelles)

Pour la famille Tessier-Martin, ce rêve n'aurait pu devenir réalité sans le programme d'accès à la propriété de l'organisme Habitat pour l'humanité, auquel des dizaines de partenaires ont contribué. Au cours des quatre derniers mois, plus d'une quarantaine de bénévoles se sont relayés à la propriété de la rue Waban-Aki. La baisse des coûts de construction permet à l'organisme de consentir aux propriétaire un prêt sans intérêts. «Habitat pour l'humanité ne donne pas de maisons. Elle les vend à environ 80% de la valeur marchande», explique la directrice générale de l'organisme, Diane Desrosiers.

En 2013, l'organisme espère rallier plusieurs partenaires pour la construction d'un jumelé. «Je viens d'apprendre une excellente nouvelle. Notre partenaire pour les armoires, les comptoirs, les poignées, Cabico, reviendra l'an prochain», s'est exclamé Diane, en pleine inauguration. Un enthousiasme palpable pour les membres de l'organisme qui ont, année après année, à solliciter des fournisseurs de biens et de services. «C'est ma deuxième inauguration. C'est extraordinaire! Je ne veux pas faire de politique, mais j'espère qu'il y aura une troisième fois», a déclaré le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny. «Nous savons que des familles consacrent 50%, 60%, 70% et même 80% de leurs revenus pour se loger. Une problématique sociale sur laquelle la Ville travaille», ajoute le maire.

Si la mission de l'organisme est d'offrir un logis adéquat aux gens à faible revenus, le programme a aussi comme but de combattre le cycle de la pauvreté. «Sans Habitat pour l'humanité, nous aurions dû attendre encore plusieurs années avoir de pouvoir espérer avoir une maison», confie Patrick.

«Voici ma chambre. C'est moi qui ai choisi la couleur!», nous a indiqué la petite Liddie, 2 ans, en pointant la pièce peinte au mauve.

Les Martin -Tessier, qui ont à compléter un 500 heures de bénévolat pour l'organisme, seront de l'équipe de bénévoles du prochain projet. Les boîtes sur le point d'être complétées, la famille célébrera Noël dans sa nouvelle maison. Véronique s'est permise de reprendre les paroles du maire de Sherbrooke: «C'est la première fois que le sapin de Noël est dans le cadeau!»

La petite Liddie, 2 ans La petite Liddie, 2 ans (TVA Nouvelles)

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.