Traitement pour recouvrer la vue

La petite Rosalie est en Chine

Première publication 24 décembre 2012 à 19h33
Par Marie-Pier Cornellier | TVA Nouvelles

La petite Rosalie, cette fillette de 8 ans de Granby, qui se trouve en Chine pour subir un traitement pour recouvrer la vue se porte très bien. Elle a déjà reçu ses premières injections de cellules souches, a informé sa mère à TVA Nouvelles par vidéoconférence, la semaine dernière.

«À l'hôpital, c'est vraiment beau. Il y a une petite chute, des bambous, des palmiers, on a vu des noix de coco», a raconté le petit frère de Rosalie, Benjamin.

Rosalie et Benjamin (Crédit photo: TVA Nouvelles)

Toute la famille était là, réunie dans la chambre d'hôpital de la fillette dans la ville de Guangzhou en Chine. Déjà, elle a reçu son premier traitement intraveineux et a subi une ponction lombaire.

«Ça a fait mal, a avoué la petite Rosalie. Mais je suis restée calme.» Sa mère, Joanie, a confirmé que Rosalie a un bon contrôle de la douleur.

Mais il est trop tôt pour noter de quelconques résultats. Les chances que la vision de Rosalie s'améliore sont de 60 %. En tout, elle aura reçu huit injections de cellules souches le 26 décembre 2012.

Traitement controversé

En Amérique du Nord, les médecins ne recommandent pas ce traitement. Toutefois, des témoignages de familles dont les proches l'ont subi ont convaincu les parents de Rosalie de faire ce choix.

«Je ne regrette aucunement. En toute honnêteté, les premières journées oui j'avais une hésitation. Mais on y croit et c'est quand on s'ouvre aux autres parents qui sont là qu'on embarque dans ce qu'est le traitement», a soutenu Joanie.

Maman était aussi rassurée de constater que le fonctionnement à l'hôpital University Branch of Guangdong Provincial Hospital of Traditional Chinese Medicine est semblable à celui du Québec dans certaines pratiques.

«Les pansements pour les prises de sang, l'utilisation de soluté c'est la même chose que l'on a», a-t-elle dit.

Jusqu'à la fin du mois de décembre, Rosalie restera hospitalisée, mais cette aventure en Asie aura été bien plus. Pendant trois semaines, la famille a voyagé à Bali, question de s'habituer au décalage horaire et de profiter de bons moments en famille.

Rosalie à Bali (Crédit photo: Gracieuseté)

«Je me suis baignée et je suis allée voir des volcans», a lancé Rosalie.

«C'est une expérience culturelle, familiale, complètement sautée!», a jouté sa mère.

Rosalie et sa famille reviendront au Québec pour la mi-janvier.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.