Chute mortelle à Drummondville

Un coup de vent aurait déstabilisé la septuagénaire

Première publication 8 octobre 2013 à 12h32
TVA Nouvelles

À Drummondville, la réalisation d'un rêve a été assombri par un bête et tragique accident.

Candide Boucher-Bessette a fait une chute mortelle du balcon d'une résidence dont on achève la construction.  C'est le vent qui l'aurait poussée en bas.

Candide Boucher-BessetteCandide Boucher-Bessette, victime (Gracieuseté)

Le propriétaire de la maison, Alain Carrier, homme d'affaires bien connu dans la région, a expliqué que la victime était très liée à la famille. Elle était femme de ménage et gardienne d'enfants à l'occasion depuis une bonne vingtaine d'années.

À la retraite depuis quelques mois, la dame de 75 ans faisait partie de la famille. Lundi, elle s'était rendue à la maison en construction pour donner un coup de main.

Boîtes de carton restées sur le balcon (TVA Nouvelles)

À 13 h 45, elle est allée sur le balcon, dont la rampe de sécurité devait être installée dans les prochains jours, pour sortir des boîtes de carton vides. Un vent fort lui a fait perdre pied.

À l'arrivée des premiers secours, elle était inconsciente. Son décès a été constaté à l'hôpital de Sainte-Croix.

Le dossier a été porté à l'attention du coroner Yvon Garneau. Selon lui, toutes les circonstances font la démonstration claire et nette qu'il s'agit d'un accident. «L'investigation n'est pas terminée, mais de ce que j'ai constaté sur les lieux, avec la rencontre des témoins et les enquêteurs de la Sûreté du Québec, je pense bien que le rapport d'enquête que je ferai plus tard va conclure à un banal accident.»

D'après un reportage de Marcel Gagnon

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.