Erreur dans un centre funéraire

Une dame incinérée alors qu'elle devait être exposée

Première publication 19 décembre 2012 à 14h21
Mise à jour : 19 décembre 2012 à 18h21
TVA Nouvelles

Erreur sur la personne dans un salon funéraire de Shawinigan. Une femme est incinérée alors qu'elle devait être exposée.

La famille de Marguerite Mercier-Pelletier a vécu un choc quand ils sont arrivés devant un cercueil dans lequel se trouvait une autre personne que leur mère. Ils ont immédiatement averti le centre funéraire qu'il ne s'agissait pas de la bonne personne.

Le centre a dû se rendre à l'évidence, il y a eu erreur dans le traitement des dossiers et madame Mercier-Pelletier avait été incinérée.

Germain Mercier, le frère de la défunte avoue que ces événements sont regrettables, mais dit ne pas en vouloir au centre funéraire. «C'était triste pour tous les enfants de ma sœur. Mais comme je disais, ce sont tous des professionnels, qui ont vécu le drame comme il faut et on reconnaît qu'il y a eu une erreur à quelque part.»

D'autres membres de la famille se questionnent sur les mesures qu'ils prendront, considérant qu'une telle erreur est inconcevable.

Le centre funéraire en question a répondu qu'en 91 ans d'opération, jamais une telle erreur ne s'était produite. Les employés du centre sont dans tous leurs états et ont offert leurs excuses à la famille.

La corporation des thanatologues du Québec ne comprend pas comment une telle erreur a pu se produire et se demande à quel moment, dans l'identification des corps, on a pu se tromper.

Valérie Garneau, la présidente de la corporation, explique que plus de 40 000 crémations sont pratiquées chaque année, et qu'à sa connaissance, une telle erreur ne s'est jamais produite.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.