Usine Alcan de Shawinigan

Un acheteur serait déjà en négociations

Première publication 14 août 2013 à 14h11
Un acheteur serait déjà en négociations
Crédit photo : archives, TVA Nouvelles
Les installations de l'usine d'Alcan à Shawinigan auraient déjà trouvé preneur. TVA Trois-Rivières a appris que l'entreprise Elkem Métal est en négociations avec Alcan pour racheter l'usine qui doit fermer la plus grande partie de sa production d'ici la fin de l'année.

C'est l'investissement nécessaire à la décontamination du site qui ferait hésiter l'entreprise norvégienne. Un investissement évalué entre 8 et 18 millions de dollars.

Les informations obtenues par TVA laissent croire que l'entreprise souhaiterait conserver une certaine forme de production, mais qu'il faudrait d'abord procéder à des opérations de décontamination.

Au Québec, Elkem Métal est basée à Ville de Saguenay. Elle produit un ferro-alliage qui entre dans la composition de pièces de moteur et d'éoliennes. C'est une filiale qui appartenait au congloméra norvégien Orkla mais qui a été vendue à la China National Bluestar, qui a, elle aussi, son siège social en Norvège.

Elkem Métal et Alcan ont déjà des liens importants. Au Saguenay Lac St-Jean, les deux entreprises sont partenaires d'affaires. Et Elkem connaît très bien les cuves Soderberg de l''Alcan de Shawinigan puisque se sont eux qui ont inventé le procédé en 1917.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.