Festival Western de St-tite

Soirée de clôture du 46ème festival

Première publication 15 septembre 2013 à 19h24
TVA Nouvelles- Agence QMI

Le Festival western de Saint-Tite qui s'est terminé dimanche a connu un franc succès, même si le beau temps n'était pas toujours au rendez-vous.

«Dix jours splendides, un peu de temps maussade à travers ça, mais ce n'est pas grave, les gens ont répondu en grand nombre à toutes les activités, les rodéos, les spectacles, l'animation dans les rues et les chapiteaux, la danse, ça a été magnifique! Des beaux souvenirs que l'on va conserver», a déclaré Francis Trépanier, le président du Festival western de Saint-Tite.

(Capture d'écran TVA Nouvelles)

Bien que les chiffres officiels ne soient pas encore compilés, le directeur général du festival, Pascal Lafrenière, estime que plus de 600 000 personnes sont venues à Saint-Tite lors de cette 46e édition. «C'est comparable à l'année passée», a-t-il dit, se fiant au nombre de billets vendus. Il précise que l'événement n'attire pas que les cowboys invétérés. «Plus de 80 % des gens ne participent à aucune activité de rodéo en dehors du festival ou ne peuvent pas nommer une vedette la musique western», a-t-il expliqué.

«On ne vient pas assister à Saint-Tite, on vient vivre Saint-Tite»

Le directeur, qui mène la barque depuis cinq ans, affirme que la bonne humeur généralisée qui a régné pendant 10 jours a eu raison de la pluie. «Après tout, c'est à ça que ça sert un chapeau de cowboy, se protéger des intempéries», a-t-il lancé.

Selon M. Lafrenière, «on ne vient pas assister à Saint-Tite, on vient vivre Saint-Tite». La preuve? La grande majorité des festivaliers en sont au moins à leur septième édition.

«On adore ça, a dit un couple rencontré sur les lieux qui en était à sa18e visite annuelle. On aime beaucoup aller dans la tente pour danser, et là on s'en va voir la finale de rodéo, on aime vraiment ça, on vient chaque année le dimanche pour voir la finale.»

Plusieurs festivaliers ont aussi affirmé qu'ils venaient à Saint-Tite pour l'ambiance unique. «Les randonnées dans les rues, c'est ce qu'il y a de mieux» a expliqué un d'entre eux. «Je suis assez impressionné par le nombre de gens qui sont sur place. C'est vraiment bien», a dit un autre visiteur.

Selon le directeur général, un des moments forts a été le grand rassemblement, lors duquel 1774 personnes se sont rassemblées au milieu de la rue pour dans la même danse.

Pour d'autres, c'est la musique qui rend Festival western de Saint-Tite incontournable. Cette année, la venue du chanteur Shawn Barker, qui personnifie Johnny Cash, a été particulièrement appréciée. L'homme derrière The man in black a offert un spectacle très apprécié du public.

La grande finale du rodéo est un incontournable pour plusieurs visiteurs. «C'est notre truc! On capote bien raide», a confié une spectatrice dans les estrades de la grande finale.

Cette année, c'est un Québécois qui a remporté la difficile épreuve de monte de cheval sauvage sans selle. «Saint-Tite, c'est le plus gros rodéo de Québec et un des plus gros au Canada. Tout le monde veut le gagner, c'est un rodéo qui est vraiment dur à gagner. Je capote encore», a dit Philippe Harvey, visiblement ému de sa victoire.

(Philippe Harvey: capture d'écran TVA Nouvelles)

«La poule aux œufs d'or : gala country» était de passage dans le village de St-Tite pour clore le Festival pour une 8e année de suite.


En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.