Agressions sexuelles

Raymond-Marie Lavoie plaide coupable

Première publication 11 juillet 2011 à 09h50
Mise à jour : 11 juillet 2011 à 16h13
Raymond-Marie Lavoie plaide coupable
Crédit photo : Agence QMI
TVA Nouvelles

Le père Raymond-Marie Lavoie, dont le procès s'ouvrait lundi, au palais de justice de Québec, a plaidé coupable aux 21 chefs d'accusations qui lui ont été présentés, qui varient d'attentat à la pudeur, grossière indécence à agression sexuelle.

Le rédemptoriste de 71 ans aurait agressé sexuellement 13 garçons à l'époque où il enseignait au Séminaire Saint-Alphonse, à Sainte-Anne-de-Beaupré, dans les années 1960, 1970 et 1980.

Raymond-Marie Lavoie avait renoncé à son enquête préliminaire l'hiver dernier.

Il a admis la presque totalité des faits, mise à part un seul. En effet, selon le témoignage d'une victime anonyme, Marie-Lavoie lui aurait dit, après avoir procédé à des attouchements sexuels, qu'il ne la toucherait plus «parce qu'elle n'était pas à lui». Ce fait laisse entendre qu'un système d'échange d'enfants entre les prêtres existait au Séminaire saint-Alphonse.

Un système de récompenses

Selon ce qui a été dit au palais de justice ce matin, Raymond Marie-Lavoie avait établi un système de récompenses et de punitions, selon que les enfants acceptaient de recevoir des attouchements sexuels ou non.

Indemnisation

Satisfaite que le prêtre Lavoie ait plaidé coupable aux 21 chefs d'accusations de nature sexuelle auxquels il faisait face, la fondatrice de l'Association des victimes de prêtres (AVP) est loin de crier victoire.

«Ça fait plusieurs années qu'on attend ce plaidoyer de culpabilité», a lancé d'entrée de jeu Mme France Bédard, en entrevue à LCN, et pour qui les agissements du religieux étaient loin d'être un secret. Elle redoute néanmoins que le prêtre pédophile reçoive une «sentence bonbon», même s'il a fait 13 victimes entre les années 60 et 80.

La fondatrice de l'AVP aimerait que les victimes soient dédommagées pour les sévices subis. «L'Église est capable de payer des avocats à 500$ de l'heure pour défendre des prêtres pédophiles, elle est donc capable d'indemniser la victime», conclut-elle.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.