Drame de Saint-Romain

Pascal Morin apte à faire face à la justice

Première publication 12 avril 2012 à 10h51
Mise à jour : 12 avril 2012 à 19h11
Par Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Deux mois après son arrestation et le terrible drame de Saint-Romain, Pascal Morin est finalement apte à suivre les procédures judiciaires, selon les médecins qui le traitent.

L'homme de 35 ans est soupçonné des meurtres prémédités de sa mère Ginette Roy-Morin et de ses nièces Laurence et Juliette Fillion âgées de huit et dix ans. Leurs corps ont été retrouvés dans une résidence de la route Dostie le 10 février dernier à Saint-Romain.

Aux prises avec des problèmes de santé mentale, Pascal Morin a comparu jeudi au palais de justice de Sherbrooke. Il est toujours détenu en psychiatrie au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke. Son évaluation psychiatrique avait été repoussée à deux reprises en raison de son état.

Pascal Morin (Crédit: Agence QMI)

Toutefois, ses médecins n'ont pas encore terminé leur rapport d'évaluation sur son état mental au moment de la tragédie. Si la poursuite juge qu'il avait toute sa tête au moment de la mort de sa mère et des deux enfants de sa sœur, Pascal Morin devrait subir son procès. Si la Couronne évalue qu'il n'était pas sain d'esprit, alors un juge pourra confier son cas à la Commission d'examen des troubles mentaux.

Selon des proches de l'accusé, celui-ci souffrirait de problèmes de santé mentale, probablement de schizophrénie ou de bipolarité. Il était aussi un consommateur de drogue et d'alcool.

L'accusé avait été arrêté sur les lieux du crime. Ce drame avait semé l'émoi à Saint-Romain, un petit village de l'Estrie situé environ à mi-chemin entre Lac-Mégantic et Thetford Mines. Près de 700 personnes avaient assisté aux funérailles des trois victimes.

Pascal Morin comparaîtra de nouveau le 26 avril au palais de justice de Lac-Mégantic.

 

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.