Sous-vêtements japonais

Péter en toute discrétion...

Première publication 12 novembre 2012 à 15h53
Péter en toute discrétion...
TVA Nouvelles selon AFP

Avoir le pouvoir de soulager ses flatulences sans déplaire à son entourage proche est certainement le souhait de plusieurs. Voilà qu'une compagnie textile japonaise, Seiren, a commercialisé une culotte «sans odeur».

«Cela nous a pris plusieurs années pour mettre au point un slip déodorant qui soit confortable tout en éliminant rapidement les odeurs fortes», explique Nami Yoshida, une porte-parole de la compagnie, elle-même surprise du succès.

«Au départ on pensait surtout vendre aux hôpitaux et maisons de santé, mais un nombre incroyable de gens se sont mis à l'acheter, notamment des hommes d'affaires qui passent beaucoup de temps à rencontrer des gens toute la journée», a-t-elle indiqué.

Le secret de ce sous-vêtement réside dans l'inclusion de fines particules de céramique dans la fibre du textile, retenant ainsi les mauvaises odeurs.

Depuis, Seiren ne produit plus seulement des culottes sans odeur, mais plus de 22 produits différents, allant des bas antiodeurs aux chandails absorbant les odeurs des aisselles.

Les Japonais, préoccupés par la discrétion corporelle ont d'ailleurs créé les toilettes qui permettent de couvrir des bruits «inconvenants» par des chants d'oiseaux virtuels ou par le son d'une cascade.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.