Pour un Québec solidaire

La gauche réplique au manifeste Pour un Québec lucide

Première publication 1 novembre 2005 à 08h50
La gauche réplique au manifeste <i>Pour un Québec lucide</i>
Crédit photo : LCN
Françoise David
Par LCN
Seize personnalités connues de divers courants de gauche, parmi lesquelles figurent Françoise David, Luck Mervil et Amir Khadir, ont répliqué au manifeste Pour un Québec lucide en publiant leur propre manifeste intitulé Pour un Québec solidaire.

Dans ce document, ceux qui se présentent comme des «solidaires» affirment que les sujets abordés par les «lucides» - la dette, le fardeau fiscal lourd, la faible natalité, le vieillissement, la concurrence féroce des économies chinoise et indienne - méritent un débat et une recherche de solutions; ils ne sont cependant pas d'accord avec les prémisses posées par le manifeste.

Selon eux, le problème n'est pas celui de la création de la richesse, mais de sa répartition. Ils se demandent par ailleurs si la dette du Québec est réellement un problème aussi aigu que le disent les «lucides».

Plutôt que de rembourser la dette, de dégeler les frais de scolarité, de «mettre les syndicats au pas» et de hausser les tarifs d'électricité, les «solidaires» proposent plutôt de «soutenir les entreprises qui répondent à des critères d'utilité sociale et d'intérêt général», de «renforcer les lois du travail», de «lutter efficacement contre l'évasion fiscale», de «garder et reprendre au besoin la maîtrise publique du secteur de la santé» et de «renforcer et appliquer la réglementation environnementale».

Le manifeste Pour un Québec lucide a été publié le 19 octobre dernier. Il est signé par de nombreuses personalités, dont Lucien Bouchard, Joseph Facal et André Pratte.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.