Match nul entre l'Impact et le Galaxy

Plus de 60 000 partisans déchaînés

Première publication 12 mai 2012 à 18h05
TVA Nouvelles

David Beckham et son équipe savent comment soulever une foule. Samedi, ils étaient plus de 60 800 partisans déchaînés au Stade olympique de Montréal.

Lors de ce match, le record canadien d'assistance pour un match de soccer professionnel a été battu.

Pour connaître les résultats du match, suivez la couverture de TVA Sports

Plusieurs sont venus appuyer l'Impact, mais aussi le Galaxy de Los Angeles et, surtour son joueur vedett, David Beckham. 

L'engouement était tellement fort qu'une centaine de personnes ont payé pour de billets debout! Au coût de 23$, ces billets ont ravi les amateurs de soccer qui ne pouvaient pas se passer de ce match, qui promettait d'être électrique.

David Beckham et son équipe ont foulé le terrain du stade olympique vendredi après-midi. Le célèbre attaquant britannique s'est dit impressionné devant l'accueil que lui réservaient les médias.

David Beckham et son équipe ont foulé le terrain du stade olympique vendredi après-midi, créant toute une frénésie pour le soccer à Montréal. Le célèbre attaquant britannique s'est dit impressionné devant l'accueil que lui réservaient les médias.

Après avoir fait languir les gens à savoir s'il jouerait ou non, David Beckham a finalement foulé la surface synthétique du stade samedi, au grand plaisir de ses partisans et admiratrices. Mais, c'est justement la qualité de cette surface qui a fait l'objet de nombreuses critiques de la part des joueurs du Galaxy.

Le Galaxy, champion en titre de la MLS, ne connaît peut-être pas un début de saison à la hauteur des attentes. Ils sont actuellement septièmes dans l'ouest et n'ont pas remporté leurs trois derniers matchs, mais la formation californienne reste dangereuse, surtout à l'attaque, avec Robbie Keane, Landon Donovan et David Beckham qui sont à surveiller, autant dans les estrades que sur le terrain.


 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.